Porcheville : agression de surveillants de prison par un mineur, un syndicat en colère

Le syndicat Force ouvrière (FO) a exprimé son indignation suite à l’agression d’agents de la prison pour mineurs de Porcheville par un détenu, le jeudi 7 novembre.

Les faits se seraient produits au niveau du greffe de l’établissement pénitentiaire de Porcheville, à l’arrivée d’un détenu transféré de la prison de Fleury-Mérogis.

Le détenu, visiblement mécontent de son transfert, aurait tenté d’agresser un surveillantavec un coup de poing dans le visage, sans y parvenir. Il s’en serait ensuite pris aux personnes tentant de le maîtriser, en assénant un coup de poing à une personne, qui se plaindrait également de douleurs à la main droite.

Le détenu, alors transféré au quartier disciplinaire, aurait menacé les surveillantes d’une nouvelle agressions très prochainement s’il n’était pas retransféré hors de Porcheville.

Le syndicat Force ouvrière a tenu à condamner cette agression, insistant sur la forte augmentation des violences des détenus envers le personnel des prisons, qui entraînent une pénibilité et une dangerosité des conditions de travail. Le syndicat se dit “prêt à mener le rapport de force”, afin que des mesures soient prises pour une amélioration des conditions de travail et de sécurité des surveillants.

Pour le bureau local Force ouvrière il y a une overdose de violence qui mérite une réponse de notre administration face à une population pénale de plus vindicative et virulente.

Enfin le bureau local Force ouvrière constate une augmentation significative de gestion de détenus à profils “psy” et en tenue par coup qui caractérisent la complexité , la dangerosité et la pénibilité de notre profession.

Alors que certains sont à genoux face au contexte actuel de notre profession, Force ouvrière respectera ces engagements pris à vos côtés et est prêt à mener le rapport de force pour obtenir de meilleures conditions de travail, de sécurité et de vie.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – SYNDICAT LOCAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Jolie : il menace son gardien d’immeuble avec un couteau

La police est intervenue ce mercredi 18 septembre, à 12 h 50, dans la rue …