Poissy : une femme de 23 ans se dit victime d’une séquestration et d’un viol

La victime déclare avoir été séquestrée et violée dans le nuit par deux individus sans pour autant pouvoir livrer un signalement de ses agresseurs ni le lieu précis où les faits se seraient déroulés.

Il est 9h45 ce matin en gare de Poissy lorsqu’une femme de 23 ans est découverte prostrée et en pleurs dans un wagon du RER A.

Elle déclare alors avoir été séquestrée et violée dans le nuit par deux individus sans pour autant pouvoir livrer un signalement de ses agresseurs ni le lieu précis où les faits se seraient déroulés.

La jeune femme, qui habite à Carrières-sous-Poissy, refuse d’être examinée par les pompiers. Elle a été prise en charge puis entendue par les policiers avant d’être transportée au centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain pour effectuer des examens médicaux.

SOURCE : TR78 CREDIT PHOTO : TR78

Regardez aussi

Coronavirus: les hôpitaux de vallée de Seine entre organisation et fatigue

Malgré la fatigue, le personnel soignant de vallée de Seine doit faire face à l'épidémie de coronavirus. Des tentes sont installées devant les hôpitaux pour filtrer les patients potentiellement atteints du Covid-19.