Poissy : le vote sur l’avenir de la prison est-il entaché d’irrégularités ?

Hier, le maire Karl Olive (LR) a annoncé officiellement le résultat de la large consultation concernant la maison centrale de Poissy. A la question « Souhaitez-vous le maintien de la prison en centre-ville ? », les votants ont répondu à 82 % Non.

Le collectif Poissy demain, avec à sa tête les ex-LREM Emeric Vallespi et Nathalie Martin, futurs candidats aux municipales de 2020 et opposants à Karl Olive, dénonce un scrutin entaché d’irrégularités :

Du 1er au 16 juin dernier, les Pisciacais étaient amenés à s’exprimer sur le maintien ou non de la maison centrale de Poissy en centre-ville via l’application « Le vote » mise en place par la municipalité et développée par l’opérateur Orange.

La proclamation des résultats a eu lieu, hier, place de la République. Le maire Karl Olive a annoncé officiellement le résultat de cette large consultation. A la question « Souhaitez-vous le maintien de la prison en centre-ville ? », les votants ont répondu à 82 % Non. Selon un communiqué de la mairie « 3419 personnes ont participé (soit 15,5 % du corps électoral). 82% ont voté non, 17 % oui et 1 % blanc. »

La réaction de Karl Olive : 

Ce résultat net et sans appel conforte notre volonté d’obtenir dans les meilleurs délais le déménagement de la maison centrale. Comme l’a démontré l’effondrement d’une partie de son mur d’enceinte le 28 mars dernier, le site de la prison a très largement atteint ses limites tant pour la sécurité des Piasciacais que pour les conditions de travail du personnel pénitentiaire et les conditions de vie des détenus.

Dès demain (aujourd’hui), nous transmettrons les résultats de cette consultation citoyenne à la Garde des Sceaux Nicole Belloubet afin qu’elle prenne les décisions qui s’imposent concernant l’avenir de l’établissement pénitentiaire pisciacais.

Nous lui avons d’ores et déjà présenté des propositions de relocalisation, avec à chaque fois un plan de financement qui associerait l’État et les collectivités du territoire dans un esprit gagnant-gagnant.

A l’heure où les Français souhaitent plus de démocratie directe et participative et face au succès de cette première consultation citoyenne, je ne veux pas croire que la ministre de la Justice ne soit pas à l’écoute des Pisciacais.

La réaction de Nathalie Martin à la tête du collectif Poissy demain : 

Alors que l’État (qui est décisionnaire) a déjà annoncé que la Maison Centrale serait rénovée à son emplacement actuel, Karl olive a choisi de lancer une consultation pour appuyer son souhait de déplacer cette prison.

Comme nous l’avons déjà expliqué, outre le fait que la majorité municipale ait déjà voté cette position en Conseil (avant le début de la consultation) et qu’elle ait mené une campagne aux moyens totalement délirants pour faire voter massivement « Non », le vote a été entaché de plusieurs irrégularités.

Contrairement aux conditions qui avaient été affichées, les mineurs et les non Pisciacais ont pu voter. De surcroît, tous les participants pouvaient également voter plusieurs fois.

Bien qu’ayant connaissance de ces graves dysfonctionnements (anti-démocratiques) qui ont été confirmés par Orange, Karl Olive a annoncé ce matin que 82 % des Pisciacais étaient pour le déplacement et que les 3419 votants représentaient 15,5 % des électeurs à Poissy.

Nous sommes estomaqués de voir une telle manipulation des chiffres.

Pour se référer à un pourcentage d’électeurs, il aurait fallu une vérification de l’âge, de la domiciliation et que le vote unique soit garanti. Ce qui n’est absolument pas le cas.

Dans ces conditions, le peu de participation à cette consultation est encore plus criant : le vote s’est déroulé dans une relative indifférence et a finalement généré une mobilisation très faible des habitants.

Il est clair qu’une majorité de Pisciacais s’est rendue compte du caractère fallacieux de ce « coup de com » et a préféré ne pas y participer.

Nous avons demandé à plusieurs reprises quel était le coût total de cette opération. Aucune réponse n’a été apportée.

Quand on pense aux moyens matériels et humains déployés : quel gaspillage d’argent public !

SOURCE : COMMUNIQUES DE PRESSE
CREDIT PHOTOS : TR 78

Regardez aussi

Guyancourt : municipales, le maire François Morton a présenté sa liste

Le maire sortant de Guyancourt François Morton (DVG), candidat aux municipales, a présenté ce mardi …