Poissy : la communauté urbaine donne le coup d’envoi du “Clairefontaine” de l’arbitrage

Dans son édition du 13 mars 2019, La Gazette révélait l’ambitieux projet de création d’un Centre national de l’arbitrage et du bénévolat (CNAB), porté par GPSEO. La communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise se veut ambitieuse et novatrice avec la création de cet équipement inédit en France qui a vocation à répondre à de nombreux besoins aujourd’hui sans réponse. Il devrait voir le jour en 2021, à Poissy :

Les sportifs de haut-niveau en général ont l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance). En revanche, les arbitres et les bénévoles restent pour l’instant « hors-jeu ». Ils ne disposent pas de structure pour se rassembler et progresser en partageant leurs expériences, leurs expertises ou les savoir-faire propres à chacune de leur discipline.

C’est justement l’idée initiée par la communauté urbaine qui commence à prendre forme : créer un centre qui leur serait dédié pour recruter, former, échanger et valoriser leurs activités. Cette structure comprendrait un gymnase, des installations extérieures (stade, piste d’athlétisme…), des salles de formation et d’examen ainsi que des structures d’hébergement et de restauration.

Ce projet, né à l’origine pour répondre à un besoin à l’échelle du territoire communautaire, a rapidement pris une dimension nationale voire internationale. Presque tous les acteurs et responsables du monde sportif ou associatif consultés – de la ministre de tutelle aux fédérations en passant par la région Île-de-France, Paris 2024 ou l’UNSS… – se disent vivement intéressés.

Le CNAB comblerait un manque évident pour les 247 000 arbitres principalement amateurs mais aussi de haut niveau ou professionnels ainsi que les quelque 3,2 millions de bénévoles.

Karl Olive, vice-président de GPS&O en charge de la politique sportive et maire de Poissy, souligne :

L’installation du Centre national de l’arbitrage et du bénévolat à Poissy, sur le territoire de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, serait évidemment une excellente nouvelle aussi bien sur le plan de l’image que sur le plan économique. À deux pas du futur training center du Paris Saint-Germain, le CNAB permettrait d’offrir une autre vitrine remarquable.

Grâce à ce centre, le territoire pourrait conforter son image d’excellence sportive. Son ouverture en 2021 coïnciderait donc avec l’inauguration du très attendu centre d’entraînement du PSG, situé à Poissy également. Le CNAB pourrait également jouer un rôle en amont et pendant les JO de 2024 à Paris. Cet équipement s’inscrit avant dans une vision à long terme.

Karl Olive, vice-président de GPS&O en charge de la politique sportive et maire de Poissy, conclut :

Le Centre national de l’arbitrage et du bénévolat permettrait d’apporter des réponses à deux enjeux cruciaux du monde sportif dans les années à venir : comment structurer le bénévolat en crise de vocation ces dernières années alors que les Jeux Olympiques de Paris 2024 arrivent à grands pas et comment bâtir l’arbitrage, tous sports confondus, de demain avec la place de plus en plus prégnante de la vidéo. En tant que vice-président aux sports de la communauté urbaine, je me réjouis de cette arrivée qui s’inscrit pleinement dans la dynamique de territoire voulue par le président Philippe Tautou. Ce beau projet « made in GPS&O » verra le jour grâce à un travail collectif avec la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, le président du département des Yvelines, Pierre Bédier et le président de GPS&O, Philippe Tautou.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Poissy : les poids lourds persona non grata le 23 mai

La Ville renouvelle ce jeudi 23 mai son opération visant à interdire la circulation des …