Mantes-la-Ville : le conseiller d’opposition PS fait le buzz avec sa tribune dans Libé

Depuis que sa tribune en défense de la candidate du télé-crochet The Voice, Mennel Ibtissem, a été publié vendredi dernier sur le site internet de Libération, elle n’en finit pas de faire réagir.

Conseiller municipal d’opposition PS à Mantes-la-Ville, Saïd Benmouffok (photo) s’y exprime en tant que professeur de philosophie au lycée Condorcet de Limay :

On apprend donc qu’elle a tweeté des idées stupides à tendance complotiste. Très exactement ce que la plupart des enseignants de France ont entendu dans leurs classes après les attentats, en 2015 et 2016. Ni plus ni moins. Comme nous tous, Mennel est fille de son temps. La jeunesse n’excuse rien, mais elle donne au moins droit à l’erreur. Alors elle a demandé pardon.

Elle a condamné évidemment le terrorisme, mais cela ne suffit pas. Elle a beau dire qu’elle aime la France, son pays. Elle a beau regretter des propos irréfléchis. Cela ne suffira jamais. Car on ne veut plus la voir. Elle doit s’effacer, disparaître, « rendre gorge ».

Mennel n’est plus une gamine française interprétant en arabe la chanson d’un chanteur juif, superbe symbole. Non, elle est désormais un agent de l’ennemi. Elle est le mal au visage d’ange. Elle est le paravent de l’islamisme, ce mot fourre-tout qui autorise la confusion entre un tweet imbécile et une complicité criminelle. Voilà comment certains pourfendeurs du complotisme sont eux-mêmes devenus des complotistes.

 

A gauche, de nombreuses personnalités, à l’instar du fondateur de Mediapart, le journaliste Edwy Plenel, ont salué publiquement l’engagement de Saïd Benmouffok :


 

Les militants d’extrême-droite s’en sont également donné à coeur-joie pour critiquer l’élu et enseignant, des reproches relayés par plusieurs médias. La contre-tribune diffusée par le site internet Causeur a d’ailleurs été partagée sur Twitter par le premier adjoint FN de Mantes-la-Ville Laurent Morin, l’un de ses adversaires politiques locaux :

SOURCE : LIBERATIONCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Vallée de Seine : le syndicat de l’incinérateur se dégage de toute sa dette toxique

Après 13 ans de tourments, les 15 communes yvelinoises * qui composent le Syndicat intercommunal …