Mantes-la-Ville : Eric Visintainer candidat aux prochaines élections municipales

Le conseiller municipal d’opposition, et président de Mantes en mouvement, vient d’annoncer sa candidature aux prochaines élections municipales. Un véritable coup de théâtre par rapport à l’alliance initialement envisagée avec les deux autres cheffes des groupes d’opposition et anciennes maires de gauche de la commune.

Eric Visintainer, qui a quitté les Républicains en juin dernier, préparait jusque-là une candidature commune avec Annette Peulvast (DVG, Ndlr) et Monique Brochot (PS, Ndlr), initialement destinée à “faire barrage au Rassemblement national” et donc au maire actuel Cyril Nauth. Ce projet est aujourd’hui passé aux oubliettes, annonce-t-il dans un communiqué où il déplore la situation et indique en conséquence se présenter comme candidat aux prochaines élections municipales à Mantes-la-Ville :

Lors notre galette des rois du mois de janvier, j’avais annoncé, en accord et en présence d’Annette Peulvast et de Monique Brochot, que nous allions travailler ensemble, sur le 1er semestre 2019, en vue de faire une liste commune pour les prochaines Municipales à Mantes-la-Ville afin de faire barrage au Rassemblement national.

Je viens d’apprendre que le Parti socialiste des Yvelines, enfin ce qu’il en reste, fait pression pour que se réalise “l’union de la gauche”.

Pour mettre en œuvre ce vieux logiciel des années 80, ils travaillent à une alliance avec la liste d’extrême gauche “Nous Mantevillois” menée par l’ex-candidat “La France insoumise” aux dernières législatives, Romain Carbonne.

Une alliance avec une liste d’extrême gauche est pour moi et pour mon équipe tout aussi impossible qu’une alliance avec l’extrême droite. Nous ne véhiculons pas les mêmes valeurs démocratiques, même en ce qui concerne la démocratie municipale…

J’ai donc décidé d’annoncer ma candidature et de prendre la tête de la liste Mantes en mouvement.

Les contacts continuent, toutefois, avec Annette Peulvast.

Depuis plusieurs mois, nous avons interrogé les Mantevillois sur la vision qu’ils avaient pour le futur de notre ville afin de nourrir le programme envisagé avec nos ex-alliées.

Entre le travail en commission interne de Mantes en mouvement et les contributions des Mantevillois, nous avons eu près de 100 propositions pour bâtir un programme en adéquation avec les attentes des Mantevillois !

Ce sera un programme fait par et pour les Mantevillois !

La liste que je mènerai sera une liste composée de Mantevilloises et de Mantevillois venant d’horizons politiques et socio-professionnels divers et variés qui ressemblent à notre ville !

Même si je reste quelqu’un de centre-droit, la liste Mantes en mouvement sera une liste « divers » (anciennement appelée sans étiquette) je n’accepterai aucune investiture d’un parti politique, il est toutefois possible que nous acceptions des soutiens de certains partis ou mouvement politique qui reconnaîtront le sérieux de notre programme.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – ERIC VISINTAINERCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : vers une fusion du département avec les Hauts-de-Seine ?

Le président de la République Emmanuel Macron aurait donné son feu vert pour une fusion …