Mantes-la-jolie : quel avenir pour le centre-ville ? La parole aux Mantais

Lundi 24 juin, une réunion de restitution des ateliers de concertation sur le futur du centre-ville a été organisée par la municipalité. Au total, 1 150 contributions ont été recueillies en quelques mois. Pour la Ville, l’objectif est atteint : faire en sorte que les Mantais s’approprient le projet de revitalisation de l’hypercentre :

Les élus mantais ont souhaité que le projet de modernisation et de redynamisation du centre?-ville soit partagé par le plus grand nombre. Une grande concertation a été lancée au printemps. Des questionnaires ont ainsi été distribués avec la Feuille de Mantes et sur les réseaux sociaux.

Couplés aux ateliers et à la balade urbaine, ils ont permis de recueillir plus de 1 150 contributions. Une excellente participation doublée d’une qualité d’échanges appréciée par tous.

« C’est la première fois que nous organisons à Mantes-la-Jolie une démarche de cette nature », explique le maire, Raphaël Cognet (LR, Ndlr). Des architectes, des paysagistes, des sociologues ont dialogué directement avec les habitants, sans filtre. « Il ne s’agissait pas d’une présentation technocratique où l’on requiert juste l’opinion aux riverains. Nous avons voulu tenir compte des souhaits des Mantais, construire ce projet avec eux pour qu’il réponde au mieux à leurs besoins. »

Les principaux enseignements
Première conclusion de ces échanges : les Mantais ont un attachement fort au centre-ville de Mantes-la-Jolie et à son cadre de vie. Il existe un consensus sur la nécessité d’agir pour redynamiser globalement ce secteur, doublé d’une exigence : créer un équilibre entre dimension patrimoniale et modernité.

Les participants souhaitent que l’on innove avec de nouvelles formes d’habitat (intergénérationnelle, partagée…). Ils veulent plus de confort, d’accessibilité mais aussi une place plus importante octroyée à la nature et aux espaces verts. Les nouveaux espaces publics, conçus pour tous, devraient à leurs yeux valoriser le patrimoine historique de Mantes pour améliorer son image.

Pour accorder plus de place aux clients, ils suggèrent de développer la flânerie, d’animer davantage l’espace public pour susciter la curiosité mais aussi de penser un parcours touristique depuis la Seine, pour guider les visiteurs (signalétique, marquage au sol…). Ils plébiscitent l’implantation de nouveaux commerces pour diversifier l’offre. Les commerçants veulent aussi être soutenus dans leur développement numérique et avoir accès à un bureau unique.

En matière de mobilité, les retours insistent sur le besoin de lisibilité de l’offre de stationnement en surface ou en souterrain. L’offre de parkings souterrains doit aussi être améliorée en termes de prix, de confort et de sécurité. Ils estiment que le plan de circulation devrait prioriser les flux de clients et les habitants plutôt que le trafic de passage. Les différents modes de circulation doivent être apaisés et sécurisés. Enfin, ceux qui partent de la gare doivent pouvoir joindre plus facilement le cœur historique. Certains seniors souhaiteraient la création d’un transport à la demande pour les personnes âgées.

Les prochaines étapes
Le processus va se poursuivre. Les trois prochains mois vont être l’occasion d’un travail de synthèse de toutes les réflexions pour affiner le projet, le rendre encore plus pertinent. Une restitution complète sera disponible au mois de septembre. Lors d’une réunion le 8 octobre, le maire dévoilera un programme d’actions qui sera mis en place à partir de 2020.

Les participants aux ateliers pourront eux-mêmes en parler en connaissance de cause puisqu’ils y auront contribué. « Auparavant, la concertation était vue comme une contrainte pesante suscitant peu d’engouement », résume Raphaël Cognet. « Aujourd’hui, nous sommes dans une démarche de co-construction. Nous pensons les projets avec les habitants, pour les habitants. »

Sur le site manteslajolie.fr, découvrez en ligne une synthèse des enseignements de la concertation.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Jolie : réouverture de l’Aqualude en septembre

La communauté urbaine Grand Paris Seine Oise (GPSO) à annoncé la réouverture prochaine de l’Aqualude. …