Mantes-la-Jolie : Isabelle Balkany est hospitalisée à l’hôpital François-Quesnay

INFO TEMPS REEL 78. Selon nos informations, c’est au sein du service psychiatrique du centre hospitalier François-Quesnay qu’Isabelle Balkany est hospitalisée depuis quelques jours, suite à une tentative de suicide. Son époux l’avait découverte inanimée dans leur résidence de Giverny (Eure).

Selon nos informations, c’est au sein du service psychiatrique du centre hospitalier François-Quesnay de Mantes-la-Jolie qu’Isabelle Balkany est hospitalisée depuis plusieurs jours, suite à une tentative de suicide.

Le 2 mai 2019, Le Parisien révélait que l’épouse du maire de Levallois Patrick Balkany (LR) avait tenté de mettre fin à ses jours en absorbant une importante quantité de médicaments. Son époux l’avait découverte inanimée dans leur résidence de Giverny (Eure).

Toujours selon nos informations, elle a ensuite été transportée au sein de l’hôpital le plus proche en l’occurrence celui de Mantes-la-jolie. Elle devrait quitter le centre hospitalier mantais demain, et prendre ensuite la direction d’un hôpital psychiatrique. Ses jours ne sont plus en danger.

Les raisons de son passage à l’acte restent pour le moment inconnues, même si le mercredi 1er mai 2019, Isabelle Balkany a fait part de ses états d’âmes dans un long post sur Facebook. Elle utilise alors à huit reprises le hashtag #Je suis fatiguée et conclut son message par : « Je vais en profiter pour faire une grosse sieste. »

Les démêlés du couple avec la justice ont-ils pu jouer le rôle de déclencheur ? Les époux Balkany doivent comparaître à partir du 13 mai devant le tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscale. « Je suis fatiguée que tout ce que j’ai pu, tout ce que nous avons pu accomplir pendant tant d’années […] soit à jamais effacé par l’encre indélébile d’une instruction exclusivement à charge », écrit-elle sur le réseau social Facebook.

A moins qu’il ne s’agisse de la sortie annoncée du livre Balkany l’impuni, de Jean-Charles Deniau ? L’auteur y dresse un portrait au vitriol des deux élus de Levallois qualifiés de « Bonnie & Clyde de la corruption politique ». Alors, l’attaque de trop pour Isabelle Balkany?

SOURCE : TR78 CREDIT PHOTO :TR78

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : deux vidéoprojecteurs et les dons des quêtes volés

Samedi 21 mars, les responsables religieux de la paroisse du Sacré Cœur de Mantes-la-Ville ont découvert que deux vidéo-projecteurs ainsi que les dons des quêtes avaient été volés, sans aucune trace d'effraction.