Limay : trafic de stupéfiants, plusieurs personnes placées en détention

La police a récemment interpellé plusieurs personnes impliquées dans un trafic de drogue à Limay.

Le 4 janvier 2019, la police de Mantes-la-Jolie reçoit un appel anonyme l’informant de l’existence d’un trafic de cannabis à Limay. L’informateur donne le nom d’un des gérants du réseau (déjà connu des services), ainsi que celui de la compagne de ce dernier, et d’un des complices du trafic. Il communique enfin l’adresse d’un appartement qui servirait à stocker le cannabis utilisé pour le trafic.

Des écoutes téléphoniques permettent à la police d’identifier les trois personnes et de vérifier toutes les informations données par l’informateur anonyme, mais aussi le nom de deux autres personnes impliquées. Les policiers apprennent que l’appartement servant de lieu de stockage était occupée par deux personnes extérieurs, dont la mère était décédée en mars 2019. Ces personnes entreposeraient le cannabis chez elles car elles subiraient des pressions de la part des dealers.

L’interpellation de toutes les personnes impliquées dans le trafic de stupéfiants se faisant le 12 novembre 2019 au matin. Les perquisitions permettaient aux forces de l’ordre de mettre la main sur plusieurs centaines de grammes de cannabis, ainsi que des emballages, confirmant ainsi l’existence du trafic.

Le gérant du trafic refusait de parler à la police pendant son audition, ne souhaitant s’adresser qu’à un juge. Tous ses complices reconnaissaient les faits qui leur étaient reprochés, sans pour autant incriminer le gérant. Tous étaient placés en détention, en attente d’un jugement prévu à la date du 20 décembre. Seules les deux nourrices étaient libres de partir. L’une recevait une Résultats de recherche une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, et l’autre était mise en examen.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : la police lance à un appel à témoins suite à une disparition à Vélizy

La police nationale a lancé un appel à témoins après la disparition Stéphane Ebran, le …