Flins-sur-Seine va créer le premier musée du maraîchage en Île-de-France

A l’horizon 2019, le premier écomusée francilien dédié au maraîchage devrait ouvrir ses portes dans la commune, rue de Meulan. Une façon pour la municipalité de valoriser cette activité agricole, typique de la vallée de Seine.

Dans les anciennes écuries, à côté du château, plusieurs centaines d’objets, datant parfois de la Préhistoire, et des mannequins s’empilent. « Il y a 30 ans d’accumulation alors c’est sûr que cela prend un peu de place », reconnaît Jean-Louis Lazé, président de l’Association sauvegarde et étude du patrimoine (Asep), créée en 1983.

Mais d’ici quelques mois, le président devrait pouvoir respirer un peu, avec l’ouverture d’un écomusée (un lieu destiné à mettre en valeur le patrimoine matériel et immatériel d’un territoire spécifique, Ndlr) dédié au maraîchage à l’horizon 2019, qu’il faudra meubler. Car si un musée de ce type existe déjà à Eyssines (Gironde), en Île-de-France ce serait une première.

« On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’écomusée en vallée de Seine, alors que le maraîchage est typique du territoire, détaille Pascal Chavigny, maire sans étiquette de la commune. A l’époque, par exemple, Flins comptait une quarantaine de fermes et on y cultivait le navet. A Achères, c’était plutôt le chou. »

SOURCE : LA GAZETTE EN YVELINESCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Flins-sur-Seine : l’usine Renault ouvre ses portes au public

Renault organise une journée portes ouvertes de son site de Flins-sur-Seine le samedi 28 septembre. …