Elancourt : la commune va tester un nouveau système de vidéosurveillance

La commune s’est associée à une société qui va pouvoir tester ses dernières innovations en matière de vidéoprotection.

Le 20 septembre dernier, la commune d’Elancourt a signé une convention de partenariat avec Génétec, une société canadienne spécialisée dans la sécurité et la vidéosurveillance. Il s’agit ici d’une collaboration renforcée entre les deux acteurs puisque, comme le précise La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines, Genetec participe déjà au fonctionnement du Centre de supervision urbain (CSU) d’Élancourt.

La société canadienne va désormais pouvoir tester des solution innovantes de vidéosurveillance au sein du CSU. Renforcant par là même le dispositif de sécurité existant déjà sur le territoire de la commune, qui compte aujourd’hui plus d’une centaine de caméras de surveillance, un visionnage en direct des images, et un regroument centralisé de toute le système de surveillance en une seule interface. Un système qui porte ses fruits selon le maire de la ville, Jean-Michel Fourgous (LR), qui constate une “baisse de 30 % de la délinquance depuis 2011”.

La ville d’Elancourt, avec ce nouveau partenariat du 20 septembre, va devenir une sorte de laboratoire pour la société Genetec qui va pouvoir tester de nouvelles technologies développées. Une situation qui permettrait un quotidien toujours plus sécurisé au sein de la ville, mais qui permettrait aussi de bénéficier de nouveaux systèmes de protection pour l’arrivée des prochains Jeux olympiques à Paris, en 2024. En effet, plusieurs sites de la compétition seront situés à Saint-Quentin-en-Yvelines, dont la colline d’Elancourt.

SOURCE : LA GAZETTE DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINESCREDIT PHOTO : ILLUSTRATION / TR 78

Regardez aussi

Conflans-sainte-Honorine : des foyers privés de gaz suite à une fuite

La commune a annoncé qu’une fuite avait nécessité la coupure de gaz chez plusieurs clients …