Coronavirus : plusieurs communes rendent le stationnement gratuit

Suite aux mesures de confinement prises par le président de la République Emmanuel Macron limitant au strict nécessaire les déplacements des Français pour endiguer la pandémie de coronavirus, plusieurs villes où le stationnement est en temps normal payant ont décidé de rendre ce dernier gratuit. C’est entre autres le cas dans les agglomérations de Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles Grand Parc mais aussi à Grand Paris Seine et Oise.

Cette décision vise notamment à soutenir les personnes en télétravail. Mais aussi à “favoriser les déplacements en véhicules (plutôt que d’utiliser les transports en commun)”, explique Montigny-le-Bretonneux, qui fait partie des villes concernées et précise ainsi que le stationnement réglementé passe “en gratuité, jusqu’à nouvel ordre”.

Dans la commune voisine de Guyancourt, la gratuité est entrée en vigueur dès lundi 16 mars au matin “afin que les habitants devant rester chez eux ne soient pas pénalisés”, indique le site internet municipal.

Aux Clayes-sous-Bois, où, depuis octobre 2018, le stationnement est d’ordinaire gratuit pendant une heure et demie puis requiert de débourser 1 euro de l’heure, et ce dans de nombreuses zones de la ville, le caractère payant est suspendu depuis le lundi 17 mars.

Trappes a de son côté décidé de lever les zones bleues. “Vous pouvez laisser votre véhicule sans risque d’amendes”, assure la municipalité sur son site internet.

A Mantes-la-Jolie, “le stationnement est gratuit jusqu’à nouvel ordre”, fait savoir la mairie sur sa page Facebook.

La Ville des Mureaux l’assure, “le stationnement sur les places autorisées ne fera l’objet d’aucune verbalisation et ne nécessitera pas la présence de disque jusqu’à nouvel ordre”, écrit-elle sur Facebook. Seuls seront sanctionnés “les stationnements gênants et hors-cases”.

A Conflans-Sainte-Honorine également, des mesures ont été prises. “La Ville […] vous permet de vous garer gratuitement et suspend le contrôle de stationnement de surface pour une durée indéterminée, afin de soutenir la population, les familles et les commerces restants ouverts”, indique-t-elle.

Enfin, à Versailles, depuis le 17 mars, le stationnement reste payant dans les zones rouges. En revanche, il “ne sera pas verbalisé […] en surface, les zones vertes et orange”, fait savoir la commune sur sa page Facebook. “Les stationnements gênants et dangereux restent cependant soumis à verbalisation” et “aucun remboursement ne sera effectué sur les abonnements annuels et mensuels déjà contractés”, prévient toutefois la municipalité.

SOURCE : sites internet municipaux, Facebook CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : réouverture des antennes de logement social de GPSEO à Magnanville et Mantes-la-Jolie

Les deux antennes de logement social de Grand Paris Seine et Oise ont rouvert partiellement depuis mardi 2 juin à Mantes-la-Jolie et Magnanville. Les administrés peuvent désormais s’y rendre, en respectant strictement le nouveau protocole sanitaire mis en place.