Coronavirus : l’accès aux parcs, forêts et bords de Seine interdits

Ce jeudi 19 mars, le préfet des Yvelines Jean-Jacques Brot a signé un arrêté pour interdire au public l’accès aux parcs, promenades, massifs forestiers ou encore aux bords de Seine pour lutter contre le coronavirus.

Jean-Jacques Brot a décidé de sévir. Alors que des mesures de confinement sont appliquées depuis le mardi 17 mars et qu’à l’issue de la première journée de confinement, 182 personnes ont été verbalisées, le représentant de l’Etat dans les Yvelines a signé ce jeudi un arrêté interdisant au public l’accès aux parcs, forêts et bords de Seine jusqu’au 31 mars 2020.

Cet arrêté considère que “par décret du 16 mars 2020, le premier ministre a réglementé le déplacement de toute personne hors de son domicile”, en leur demandant de justifier leur déplacement.

Il y a désormais “lieu d’empêcher tout rassemblement à l’occasion des déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes et aux besoins des animaux de compagnie”.

SOURCE :
PREFECTURE DES YVELINES
CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : réouverture des antennes de logement social de GPSEO à Magnanville et Mantes-la-Jolie

Les deux antennes de logement social de Grand Paris Seine et Oise ont rouvert partiellement depuis mardi 2 juin à Mantes-la-Jolie et Magnanville. Les administrés peuvent désormais s’y rendre, en respectant strictement le nouveau protocole sanitaire mis en place.