Chanteloup-les-Vignes : la commune reconnue cité éducative par l’Etat

La commune des Yvelines fait partie des 80 villes qui ont reçu le label de “cité éducative”.

Cette liste a été dévoilée par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, et Julien Denormandie, ministre de la ville, le jeudi 5 septembre. Les villes y figurant se partageront 100 millions d’euros sur trois ans, afin de mener à bien des projet éducatifs dans les quartiers prioritaires, comme l’explique un communiqué de la ville de Chanteloup.

La commune a pour objectif, grâce à ce nouveau statut,de rénover le quartier de la Noé dans le but d’améliorer la réussite scolaire des enfants, et notamment la possibilité pour eux de choisir un parcours scolaire qui leur convient.

Afin d’encourager l’autonomie et de rétablir chez les jeunes une véritable capacité à se projeter, la cité éducative propose une autre façon de “faire école”. Premièrement, elle supprime les barrières de niveaux. Deuxièmement, elle relie les temps scolaires et hors-scolaires. Troisièmement, elle s’appuie sur les acquis du territoire. Elle intègre ainsi dans son fonctionnement un suivi global du parcours des élèves sur les temps scolaires et périscolaires, de l’entrée de la maternelle jusqu’à la sortie du collège. Elle favorise également une pédagogie active et multidisciplinaire qui se nourrit de toutes les richesses du territoire (apprentissage des langues, arts du spectacle vivant…).

 
Ce projet passera par la mise en place de plusieurs structures, notamment un collège rénové, et un groupe d’écoles maternelle et élémentaire; ainsi qu’une structure de loisirs abritant une bibliothèque, un laboratoire numérique et une maison des parents.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – MAIRIE DE CHANTELOUP-LES-VIGNESCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Chanteloup-les-Vignes : une marche solidaire contre la violence organisée après l’incendie du chapiteau

Suite à la nuit de violences qui a entraîné l’incendie du chapiteau de cirque de …