Achères : une réaction chimique cause la fumée orange de la station d’épuration

L’usine de traitement des eaux usées de Paris, classée « Seveso seuil haut » (photo), à cheval sur Achères et Saint-Germain-en-Laye, connaît son second incendie en trois semaines. Dans la nuit du 12 au 13 février, elle a connu un premier feu mobilisant une cinquantaine de pompiers. Ce dimanche matin, deux produits chimiques utilisés en zone de prétraitement sont entrés en contact, entraînant la formation d’un nuage orange :

Un incident s’est produit dans la matinée du 4 mars à l’unité de prétraitement de l’usine Seine aval du SIAAP située sur les communes d’Achères et Saint-Germain-en-Laye (78).

Selon tes premières constatations,deux produits chimiques sont entrés en réaction dans une cuve située sur la zone du prétraitement, générant une fumée de couleur orangée. L’autorité préfectorale ainsi que les pompiers, toujours présents sur le site, se sont immédiatement rendus sur place,aux côtés des responsables de l’usine.

Dès les premières minutes, les agents du SIAAP travaillant dans les zones situées à proximité du lieu de l’incident ont fait l’objet d’une mesure préventive de confinement avant de pouvoir reprendre leur activité.

Alors que le SIAAP met tout en œuvre pour régler la situation, les raisons de cette réaction chimique n’étaient pas encore connues en fin de journée,les deux réactifs concernés n’étant pas censés interagir de la sorte. Dans le dégagement constaté, dont l’impact est resté circonscrit au site lui-même, aucune concentration susceptible de porter atteinte à la santé n’a été relevée.

Une surveillance conjointe du SIAAP et des pompiers est mise en place pour la nuit prochaine. Une opération de vidange de la cuve concernée est programmée pour le lundi 5 mars au matin,ce qui mettra fin définitivement à l’incident. Cette intervention pourrait durer jusqu’à 24 h, en fonction du déroulement des premières heures de pompage.

Depuis le signalement de l’incident, durant la période de surveillance de la nuit prochaine et tout au long de l’intervention qui aura lieu demain, le SIAAP et les autorités préfectorales restent mobilisés et attentifs à l’évolution de la situation.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – SIAAPCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Meulan-en-Yvelines : collision entre un scooter et un fourgon des pompiers

LE choc a été tellement fort que le fourgon des sapeurs-pompiers s’en est retrouvé couché …