Yvelines : l’ex-députée du Mantois retrouve un emploi et se réinvestit au PS

Un emploi et de nouvelles responsabilités politiques : décembre fut riche de nouveautés pour Françoise Descamps-Crosnier. L’ex-députée socialiste du Mantois, battue au premier tour des dernières élections législatives, est en effet devenue co-présidente du conseil fédéral du PS des Yvelines en décembre, et active au sein de la direction collégiale de la section de Mantes-la-Jolie, révélait mercredi le Courrier de Mantes.

Le même mois, elle est aussi devenue conseillère technique au cabinet du président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), rapporte le site internet spécialisé Acteurs publics. L’ex-maire de Rosny-sur-Seine (et toujours conseillère municipale, Ndlr) y est en charge des relations institionnelles, « notamment les relations avec les associations nationales d’élus et le Parlement », précise Acteurs publics :

Par ailleurs, et outre un rôle de « représentation du président du CNFPT », indique-t-elle à Acteurs publics, l’ancienne parlementaire devrait aussi travailler sur les questions de « l’égalité professionnelle entre les femmes et le hommes ». […] Ces différentes missions au sein du CNFPT pourraient néanmoins être complétées ou évoluer prochainement, précise-t-elle.

SOURCE : LE COURRIER DE MANTES / ACTEURS PUBLICSCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Parcoursup : le rectorat de Versailles diffuse des éléments de langage pour les recalés

Que ceux qui n’ont pas obtenu d’affectation dans un établissement au lendemain du premier tour …