Triel-sur-Seine : la Seine envahit les berges, des passerelles de bois installées

La Seine a déjà commencé à sérieusement sortir de son lit dans certaines communes, à l’instar de Triel-sur-Seine où les berges sont en cours d’inondation par endroits. Depuis mardi 23 janvier, la commune a décidé de fermer plusieurs voiries à la circulation automobile comme piétonne, et installe des passerelles de bois, nommées « bastaings », au niveau des habitations :

La montée des eaux de la Seine à Triel l’a conduit à sortir de son lit à certains endroits ponctuels du territoire communal. Ainsi, à partir du 23 janvier 2018, plusieurs mesures de restriction de la circulation on été décidées par la municipalité :

L’accès au quai Aristide Briand est fermé à la circulation automobile, entre la route de Vernouillet et le parking du restaurant le Coq au Vin. Des bastaings ont été installés le long de la voirie du côté des habitations pour permettre les circulations piétonnes. La police municipale est intervenue auprès des riverains dès la matinée pour les sensibiliser au risque de montée des eaux.

Situation au 24 janvier : le parking du Coq au Vin est immergé (photo), des débordements ponctuels ont lieu sur la voirie au niveau du chantier Mallard. Rive droite, l’accès est interdit aux piétons sur le chemin de halage et sur le chemin des Baigneux, les accès piétons à la Seine ont été condamnés sur le quai Auguste Roy par mesure de sécurité.

SOURCE : MAIRIE DE TRIEL-SUR-SEINECREDIT PHOTO : MAIRIE DE TRIEL-SUR-SEINE

Regardez aussi

Versailles : à huit dans une voiture volée

Cette Renault Modus n’est pas passée inaperçue alors qu’elle circulait avenue de Saint-Cloud à Versailles. …