Mantes-la-Jolie : la Ville est candidate pour avoir une police de sécurité du quotidien


Après Limay et Trappes, la commune de Mantes-la-Jolie a fait savoir dans un communiqué de presse qu’elle se portait également candidate à l’expérimentation d’une police de sécurité du quotidien. Ce nouveau dispositif, voulu par le gouvernement, devrait être expérimenté début 2018. Fin 2017, une concertation s’est dérouleé à travers le département avec les acteurs de la sécurité.

Le maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet, vient d’adresser au premier ministre, Edouard Philippe, la candidature de la Ville à l’expérimentation d’une police de sécurité du quotidien. Mantes-la-Jolie possède une police municipale parmi les premières du département en termes d’effectifs et de moyens. Le déploiement d’outils tels que la vidéoprotection, la création d’une brigade canine, l’armement des agents, ont contribué à la rendre à la fois efficace et présente sur le terrain.

Classée en Zone de sécurité prioritaire, la Ville veut garantir à tous les Mantais un cadre de vie tranquille et apaisé. Pour Raphaël Cognet, « le renforcement des moyens locaux doit donc s’accompagner d’un renforcement des moyens nationaux, pour agir contre toutes les formes de délinquance ».

C’est pourquoi, dans un courrier adressé au premier ministre, le maire annonce la candidature de Mantes-la-Jolie à une expérimentation de la police de sécurité du quotidien. « Ce dispositif de proximité semble être en mesure de répondre aux attentes des habitants et aux besoins du territoire, s’il permet d’accroitre les effectifs et les moyens mobilisables sur le terrain », ajoute le maire.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – VILLE DE MANTES-LA-JOLIECREDIT PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES

Regardez aussi

Epône, Nézel, Mézières-sur-Seine se paient un radar de poche nouvelle génération

Les automobilistes n’ont qu’à bien se tenir : en plus de leur vitesse, le nouvel …