Forêt de Saint-Germain : 17 sangliers et un renard tués hier à la première battue de 2018

Comme chaque année, les chasseurs opèrent des battues administratives pour le compte de l’Office national des forêts (ONF) dans la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye. Mardi 9 janvier, 17 sangliers et un renard ont été abattus dans la partie Nord du massif forestier, dans le cadre de la sixième chasse de la saison 2017-2018. Selon l’ONF, ces battues administratives sont nécessaires pour « réguler les populations de sangliers et de chevreuils ».

Cela permet en effet de « limiter les accidents avec les véhicules », de « réduire les dégâts sur les terrains agricoles », et de « préserver l’équilibre sylvo-cynégétique (faune/flore) ». Enfin, ces chasses seraient importantes pour « assurer le renouvellement de la forêt » car « une trop forte densité de ces animaux pourrait entraîner des dommages aux jeunes plants forestiers par la consommation répétée des jeunes pousses ».

Les deux dernières battues de cette saison 2017-2018 seront données au Sud du parc, les mardis 16 et 23 janvier (voir ci-dessus pour les zones exactes concernées, Ndlr). D’autres battues administratives annuelles, visant d’abord les sangliers, sont organisées par l’ONF dans les forêts domaniales de Bois d’Arcy, de Marly-le-Roi et de Versailles.

A Saint-Germain-en-Laye, ces chasses permettent de « maintenir la population de sangliers à une centaine de têtes », rapportait 78 Actu en 2014 :

Pendant les journées de chasse, l’ONF conseille aux promeneurs de ne pas « pénétrer sur les zones chassées et de rester sur les chemins. Concernant les véhicules, nous leur demandons de réduire leur vitesse sur les routes nationales, départementales et vicinales à proximité des secteurs chassés. »

Pour l’information du public, des panneaux indiquant « Chasse en cours » seront disposés en périphérie des secteurs concernés. L’ONF et la force publique seront également présents sur le terrain pour constituer le périmètre de sécurité.

SOURCE : TR 78 / ONF / 78 ACTUCREDIT PHOTO : TR 78 / ONF

Regardez aussi

Achères : mardi, essai des sirènes d’alerte autour de la station d’épuration

Ces essais ont-ils un rapport avec les récents incidents intervenus dans la station d’épuration achéroise …